Description du projet :

Activités de projets d’énergie renouvelable avec une capacité de production maximale de de 15 MW (ou un équivalent approprié).

Le traitement primaire des eaux usées à Cali effectué dans la STEP-C, produit des boues composées de matières organiques susceptibles de se décomposer. Les boues sont produites dans huit décanteurs puis transportées vers la cuve d’épaississement par flottation. Par la suite, les boues sont redirigées vers quatre cuves de digestion anaérobie couvertes (digesteurs) afin d’obtenir un produit final plus stable et d’éliminer les microorganismes pathogènes présents dans les boues non traitées.

La digestion anaérobie précitée, en plus de stabiliser les boues, génère du biogaz à forte teneur en méthane (entre 57% et 64% selon les dernières analyses réalisées sur la STEP-C 1).

Le scénario de référence est le système de traitement des boues existant sans remplacement du réseau électrique national par l’électricité générée automatiquement par la station d’épuration de Cañaveralejo – STEP (également appelée STEP-C).

L’activité du projet à petite échelle proposée consiste à remplacer le réseau électrique national par l’électricité produite automatiquement par la station d’épuration des eaux usées – STEP de Cañaveralejo. Le biogaz est produit lors de la digestion anaérobie des boues obtenues grâce aux processus de traitement des eaux usées, il est davantage utilisé comme combustible dans deux groupes de moteurs-générateurs dans le but de produire de l’électricité à usage interne par la station d’épuration STEP-C.

Ce projet est conforme aux objectifs de développement durable des Nations Unies comme suit :

Norme :

Méthodologie :

AMS-I.D – version. 13 – Production d’électricité renouvelable connectée au réseau.

Réduction des émissions :

2,512 tCO2 / an

Service proposé :

Vérification

Catégorie :

Production d’énergie renouvelable dans les usines de traitement des eaux usées. Post-inscription au CDM.

Disponibilité :

Juin 2019