Secteur Industriel

Les perspectives démographiques indiquent que la population augmentera à 9,5 milliards d’ici 2050 et que 70 % vivra dans les villes. Pour cette raison, pour garantir un futur soutenable, il est nécessaire de séparer la croissance et la modernisation de l’industrie des émissions à effet de serre. Mettre en œuvre des mesures d’efficience énergétique dans le secteur industriel et lier les processus productifs aux énergies renouvelables est un objectif fondamental à compter d’aujourd’hui pour s’aligner avec le processus de transition énergétique actuel.

Problème

L’industrie produit généralement des impacts environnementaux dans des environnements très divers, comme l’air, l’eau, la production de déchets et la consommation énergétique. L’industrie pétrolière, suivie du secteur textile, sont actuellement à la tête des secteurs les plus polluants de la planète. L’industrie alimentaire, d’élevage et agricole fournissent actuellement une importante contribution aux gaz à effet de serre. En fait, selon le GIEC, plus de la moitié des émissions industrielles mondiales peuvent être attribuées à 25 entreprises et entreprises étatiques. Un tiers des émissions sont attribuées aux entreprises publiques, qui sont essentielles pour s’engager dans une transition énergétique durable.

 

ALLCOT utilise et développe des méthodologies de travail accréditées par les principales normes, spécialement, le Modèle de Développement Propre des Nations Unies, et « Verified Carbon Standard ». L’objectif de ces méthodologies est de déterminer le scénario de référence de production d’énergie (scénario conventionnelle, préalable à la mise en œuvre du projet de réduction d’émissions d’effet serre, qui consiste normalement en un mélange énergétique de produits nationaux avec un pourcentage d’utilisation de combustibles fossiles) et de le comparer avec le scénario du projet (par exemple, génération d’énergie renouvelable au moyen ou d’un parc solaire ou une centrale hydro-électrique). Cette différence est le résultat des réductions d’émissions de CO2 générées par le projet et qui pourront être commercialisées.

 

Avec la génération de bons carbone, les entreprises peuvent obtenir une incitation économique pour aider à financer leurs efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs processus de production.

Nous contacter

Services de changement climatique